jeudi 14 décembre 2017| 33 riverains
 

Trois ruches et trois essaims dans les jardins du Ruisseau

Trois ruches ont été installées au cœur des jardins du Ruisseau, dans le 18e arrondissement de Paris. Elles seront inaugurées en musique, samedi 26 juin 2010, au cours de la manifestation « Paroles d’été ». Reportage.

JPEG - 46.3 ko
« Ce sont des abeilles douces, qui ne piquent pas, si on ne les dérange pas », explique Denis Loubaton, créateur des Jardins du Ruisseau.

Denis Loubaton, créateur des Jardins du Ruisseau l’annonce : « La première récolte de miel aura lieu mi-juillet. » Faux bourdons et ouvrières sont déjà à pied d’œuvre et butinent allègrement les phacélies, des plantes mellifères d’un bleu soutenu qui ont colonisé l’une des trois jachères fleuries qui font face aux Jardins du Ruisseau.

Des abeilles, porte de Clignancourt donc. Nouvelles acquisitions de ce jardin né en 2004. Le plus ancien des jardins partagés du 18e arrondissement de Paris, qui s’est installé en juin de cette année là sur le quai de la petite ceinture au pied de l’ancienne gare Ornano.

La mairie de Paris loue l’emplacement au Réseau Ferré de France. Même si les trains ne passent plus depuis près de quarante ans on a tout de même installé des grilles afin que personne ne tombe sur le ballast. Aujourd’hui les grilles sont couvertes de pots et de jardinières de toutes dimensions et les 25 parcelles d’environ d’environ 12m2 font des jardins du ruisseau, un véritable jardin d’eden.

JPEG - 47.9 ko
Les Jardins du Ruisseau sont les plus anciens jardins partagés du 18e arrondissement.

Les jardiniers sont des poètes et chaque parcelle a son nom : « les renards argentés », « les fées papillons », « pré vert », « Thalie eden ». L’association Les amis des jardins du ruisseau compte 340 adhérents, dont un tiers de jardiniers. Les autres viennent pour le plaisir de pique niquer, de lire, de prendre le soleil ou le frais. Il y a bien sûr les enfants : ceux de l’association « Culture sur cour », les écoliers de Championnet et les collégiens d’Utrillo et Berlioz. Les étudiantes du foyer Saint Joseph.

Au jardin tout est plaisir des yeux. Les rosiers, les clématites et le chèvrefeuille escaladent les arceaux. Partout on cultive à loisir les roses, les géranium rustiques, les tomates, les aromates, les lupins ou les ipomées. Les jardins du ruisseau ont signé la charte main verte. C’est dire qu’ici on lutte contre les limaces (nombreuses) à coups de coquilles d’œuf, qu’on n’utilise aucun pesticide et que c’est le compost et le lombricompost qui font office d’engrais. C’est tout bio.

JPEG - 48.8 ko
Les abeilles butinent l’une des trois jachères en face des Jardins du Ruisseau.

Il y a des chats et des cabanes à chats, des nichoirs et les indispensables d’un jardin : les cabanes à outils, la cabane tout court, le compost. Sur un panneau on indique que « L’eau est précieuse ». On recueille donc bien entendu l’eau de pluie. Au bout du quai, une imposante structure de 4,50m composée de tonneaux a été réalisée à cet effet. C’était en 2008 et les élèves du lycée Victor Guimard (19e arrondissement) qui l’ont conçue viennent de recevoir le prix « Stockholm water prize » des mains de l’ambassadeur de Suède.

Au pied des tonneaux et en bout de quai, trois ruches ont donc été installées. Elles seront inaugurées en grande pompe et en musique, le 26 juin 2010, au cours des annuelles « paroles d’été ». L’an dernier, Gilles Clément, le jardinier paysagiste créateur notamment des jardins de Bercy était de la partie. C’est lui qui a élaboré la liste des plantes mellifères des jachères fleuries où seront installées les trois ruches.

JPEG - 57.8 ko
Une structure de 4,50m composée de tonneaux a été réalisée dans le jardin pour recueillir l’eau de pluie.

Rien à craindre des nouvelles habitantes du jardin. Pour Denis Loubaton, « ce sont des abeilles douces, qui ne piquent pas, si on ne les dérange pas ». Elles cohabiteront donc avec les coccinelles qui peuplent déjà en grand nombre les jachères. Leur rayon d’action est d’environ trois kilomètres, il y a donc de grande chance qu’elles butinent les fleurs des accacias qui poussent sur les talus et qu’on en retrouve même sur quelques jardinières de la rue Belliard.

Inauguration du rucher samedi 26 juin de 15h à 22h
15h-18h Musique et animation pour les enfants
18h-19h30 conversation dans les jardins « La biodiversité dans la ville », rencontre animée par Laurence Baudelet, coordinatrice de Graine de jardins, réseau des jardins partagés d’Ile de France
(www.jardinons-ensemble.org)
avec : Bernadette Lizet, Ethno-botaniste au Muséum National d’Histoire naturelle, Directrice de recherche au CNRS, Nathalie Blanc, Directrice de recherche au CNRS, enseigne l’écologie urbaine à l’université de Paris 7. Olivier Darné, artiste plasticien, concepteur du miel Béton, (www.parti-poetique.org), Marie Laure Legroux intervenante au rucher du jardin du Luxembourg.
La buvette du Ruisseau est ouverte à partir de 15h.
Restauration sur place le soir : assiettes scandinaves.
Les Jardins du Ruisseau
Sur la petite ceinture ferrovière
Porte de Clignancourt
Accès sur le pont du Ruisseau

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

3 commentaires
  • c est bien mais le sqare des abbesses manque d entretien.

    Répondre

  • Trois ruches et trois essaims dans les jardins du Ruisseau 26 septembre 2010 20:31, par BARANDE

    Il est agréable de voir la Villa et l’Impasse propres ... pour des puces malheureusement ! Faut il sortir ses poubelles pour les faire rentrer ?!..Pour une fois,elles ne trainaient pas !La peur ou la jalousie,je ne saurai jamais....

    L’éclairage serait tout de mème plus efficace si les plantes sauvages du 1 au 5 Villa des tulipes étaient élaguées.Le passage serait plus sécurisé et moins dangereux pour les figures !.

    Répondre

  • Trois ruches et trois essaims dans les jardins du Ruisseau 21 avril 2011 15:42, par jean marie monnier

    je viens d’entendre parler d’abeilles qui ne piquent pas et je suis allé sur votre site. Pourriez vous me donner des coordonnées où me procurer ce type d’abeilles. Merci. Bravo votre action est géniale bonne continuation.
    merci de me contacter à jmmonnier3@dbmail.com

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes