lundi 18 décembre 2017| 17 riverains
 

Du bois dont on fait les maisons, au cœur du 18e arrondissement

Un immeuble HLM à ossature bois, situé rue du Mont-Cenis, dans le 18e arrondissement de Paris, a été présenté, jeudi 8 avril 2010, par les mairies de Paris et du 18e. L’implantation de ce type de construction en milieu urbain est une première en France.

JPEG - 51 ko
L’immeuble en bois de quatre étages comporte trois appartements de type HLM.

Un immeuble collectif majoritairement construit en bois et implanté en site urbain, c’est une première ! Érigé rue du Mont-Cenis, à deux pas de la porte de Clignancourt, dans le 18e arrondissement de Paris, cet HLM à ossature bois compte quatre niveaux et comporte trois appartements : un T6 de 120m2, pour 1120 euros, charges comprises et deux appartements de deux ou trois pièces, dont les loyers varient entre 550 et 800 euros.

La cage d’escalier est la seule partie bétonnée de l’édifice, dans lequel tous les logements bénéficient d’un large balcon. Écologique, le bâtiment a remplacé un immeuble insalubre. Selon la Siemp (Société immobilière d’économie mixte de la ville de Paris) et la mairie du 18e, le bilan carbone de la construction est « excellent » : le bois utilisé provient de forêts du nord de la France, estampillées du label PEFC d’exploitation durable.

JPEG - 41.3 ko
Chaque appartement dispose d’un balcon, ouvert sur la rue du Mont-Cenis.

Pour Patrick Taghetti, directeur de la construction à la Siemp, « une construction en bois impose des contraintes particulières en termes de réglementation incendie et acoustique ». Aussi, pour respecter ces normes, l’épaisseur des planchers est de 47 cm, contre 25 cm en général pour le béton. Les locataires pourront s’installer mi-mai 2010 dans leurs nouveaux appartements. Convaincues par ce type de projet, les mairies de Paris et du 18e arrondissement construisent un nouvel immeuble en bois, passage du Mont-Cenis, qui comptera huit logements HLM.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

2 commentaires
  • C’est une belle initiative qui répond aux exigences du respect environnemental et aux besoins en logement social.
    Le regret est que les prix proposés ne soient pas social car même 500euros pour 1 F1 ou petit F2 c’est trop cher au regard des salaires actuels et du nombre de personnes qui vivent avec un seul S M I C.
    Les nouvelles constructions aux normes H Q E ne doivent pas être un prétexte à augmentation des prix de loyer.
    De plus, on peut faire écologique et pas cher. Demander aux spécialistes.

    Répondre

  • au contraire Guenin : les loyers me semblent très modérés pour Paris centre. N’oublions pas que l’immeuble a été rénové à neuf. Et que le bois (maintenant il faudrait savoir avec quel genre de bois cela a été construit) est une matière noble

    et que la construction en bois, en particulier en bois ipé est très recherchée pour faire des parquet, terrasses, et autres

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes