dimanche 23 avril 2017| 25 riverains
 

Ganesh, le dieu à tête d'éléphant dans les rues du 18e

JPEG - 128.4 ko
La procession en l’honneur de Ganesh, le dieu hindou, sur le boulevard Barbès, dimanche 31 août 2008.

Du bruit, de la fureur et beaucoup de ferveur : la communauté hindouiste d’Ile de France a rendu un vibrant hommage, dimanche 31 août 2008, à Ganesh, son dieu à tête d’éléphant. Parti du temple de Ganesh, rue Philippe de Girard, Le cortège, emmené par des joueurs de flûte et de tambours, a sillonné les rues du quartier hindou de Paris (surtout composé de réfugiés Tamouls originaires de l’île du Sri Lanka) situé entre la gare du Nord et Max Dormoy, en passant par le Boulevard Barbès et la rue Labat, dans le 18e arrondissement.

Dans un déluge de couleurs et de senteurs safranées, le défilé, encadrant le char du dieu Ganesh, s’est faufilé, parfois avec difficulté (en particulier dans l’étroite rue Labat, au nord de la Goutte d’Or) parmi des badauds, riverains et touristes, bouches bées devant la puissance évocatrice du défilé. Il y avait les danseuses, coiffées de pots de terre cuite dans lesquels brûlait du camphre. Elles précédaient une vingtaine de solides gaillards, torses et pieds nus, tirant la statue de Ganesh au moyen de cordes en gémissant sous l’effort. Au fil du parcours, des fidèles brisaient en criant des centaine de noix de coco sur la chaussée, au passage du char de Ganesh.

Cliquez sur une photo, puis lancez le diaporama.

Portfolio

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes