lundi 1er mai 2017| 136 riverains
 

Le CIM déménage au bout du couloir

Michel Valera, le directeur de l’école, entre les deux immeubles.

L’école de jazz avait jusqu’au 13 octobre 2011 au matin pour rendre les clefs de ses locaux situés, depuis 33 ans, au 83bis rue Doudeauville. Loin d’être à la porte, le directeur a trouvé une solution, provisoire et qui flirte avec l’absurdité : déménager au bout du couloir. Et regarder les anciens locaux, vides, sans pouvoir les utiliser.

« C’est absurde, c’est du gâchis ». Vendredi 14 octobre 2011, Michel Valera, le directeur du CIM, l’école de jazz du 18e arrondissement de Paris, est quelque peu dépité. Malgré les appels répétés aux politiques, aux médias et au propriétaire, il n’a pu éviter l’expulsion et a du rendre les clefs de l’école, située 83 bis rue Doudeauville, où elle était installée depuis 33 ans. Le propriétaire du bâtiment, une société civile immobilière constituée par la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), souhaite libérer les lieux afin de réaliser une opération immobilière. Un retard et c’était l’amende : 2900 euros par jour.

Une solution temporaire et tortueuse
Les 50 professeurs et 200 élèves du CIM à la porte ? Pas tout à fait. Car même s’il règne une odeur de déménagement rue Doudeauville, cartons empilés d’un côté, photocopieuses et ordinateurs débranchés de l’autre et pianos bâchés çà et là, ils n’iront pas bien loin. De l’autre côté du couloir pour être précis. Michel Valera a trouvé une solution, provisoire, et joue sur une subtilité qui flirte avec l’absurdité. En effet, l’immeuble du 83 bis communique, par plusieurs couloirs, avec son voisin du 83 rue Doudeauville. Ce dernier appartient au Cedec - centre d’expression, de développement et d’épanouissement culturel - qui loue des salles de répétitions. Les deux organismes n’ont qu’un seul et même directeur, à savoir Michel Valera, et travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs années.

JPEG - 152.3 ko
Des vigiles interdisent l’entrée du 83 bis. Mais pas celle du 83.

Le Cedec est donc venu au secours du CIM et loue, depuis le jeudi 13 octobre 2011, ses salles. « Il faut donc qu’on déménage de quelques mètres, qu’on réinstalle le téléphone et internet, qu’on stocke le matériel qu’on ne pourra pas utiliser dans l’immédiat. Point positif : la continuité des cours est assurée », explique le directeur.

Rebelote dans 4 ans ?
Mais cette solution n’en est pas vraiment une. D’une part pour le Cedec, prévu pour louer des salles ponctuellement et non pour héberger une école ; d’autre part pour le CIM, qui avait massivement investi dans l’équipement de ses salles (double vitrage, isolation sonore, etc.) et ne retrouve pas ce niveau dans les nouveaux locaux ; et enfin, tout comme le CIM, le Cedec fait l’objet d’une procédure d’expulsion. « Il y a un décalage entre les baux des deux entités, explique le directeur. Là où la procédure d’expulsion est arrivée à terme pour le CIM, elle n’en est qu’à ses débuts pour le Cedec et ne devrait pas avoir lieu avant 4 ou 5 ans, évalue-t-il. Et pendant ce temps, que va-t-il se passer ? Rien. La RIVP ne peut pas commencer son opération immobilière alors qu’on occupe des locaux adjacents. On va continuer nos activités en face de nos anciens locaux et les regarder, vides, pendant 4 ans », prédit-il. Et ensuite ? Le CIM risque d’être confronté à la même situation, entre interrogation sur son devenir et faible empathie de la classe politique. « On a écrit au maire de Paris, Bertrand Delanoë, aux candidats de la Primaire socialiste. J’attends toujours leur réponse ».

Un nouveau vœu, voté à l’unanimité lors du dernier conseil d’arrondissement du 18e, le 10 octobre dernier, doit être soumis au conseil de Paris, qui s’ouvre le lundi 17 octobre 2011. Insuffisant pour le directeur du CIM qui n’y croit pas plus et souhaiterait enfin trouver une solution pérenne pour son école.

Lire aussi :
- Le CIM toujours dans l’impasse
- Le CIM, école de jazz du 18e, fait de la résistance (octobre 2011)
- Le CIM institution musical du 18e en péril (juillet 2011)
- L’école de jazz du CIM menacée par une opération immobilière (novembre 2009)

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes