lundi 26 juin 2017| 22 riverains
 

La Fête des vendanges, vitrine culturelle du 18e

Le grand défilé de la Fête des vendanges en octobre 2013.

La 81e édition de la Fête des vendanges a été lancée mercredi 8 octobre 2014, dans le 18e arrondissement de Paris. Jusqu’au dimanche 12 octobre, des dizaines de manifestations se dérouleront partout dans le quartier. Dotée d’un budget de 500 000 euros, cette fête est devenue la vitrine culturelle du 18e.

La 81e édition de la Fête des vendanges est lancée dans le 18e arrondissement de Paris. Placée sous le parrainage de la comédienne Sandrine Bonnaire et du chanteur Jacques Higelin, cette édition 2014 célèbre la poésie jusqu’au dimanche 12 octobre 2014. Issue de la récolte vendangée en 2013 dans les parcelles du clos Montmartre, la Cuvée des poètes sera déclinée en près d’un millier de bouteilles de vin rosé. « Les conditions climatiques et géographiques sont idéales pour produire ce type de vin », explique Sylviane Le plâtre, œnologue de la vigne.

Comme chaque année, le programme de la manifestation est pléthorique : la Fête des vendanges se déroule dans une quarantaine de lieux disséminés sur l’ensemble du 18e. Avec le feu d’artifice et la cérémonie des non-demandes en mariage du dimanche matin, le grand défilé du samedi est l’un des moments préférés du public. Emmenées par les confréries vineuses et gastronomiques, près de 1500 personnes, dont plusieurs centaines de riverains, défileront entre la mairie du 18e et la place Saint Pierre.

Un appel d’offre public passé par la mairie du 18e

La Fête des vendanges est devenue l’un des axes de communication majeur du 18e arrondissement. Son budget est de 500 000 euros. Sur ce montant, la mairie du 18e s’acquitte de 90 000 euros au profit de l’ADC,EP (Association pour le développement de la création, études et projets) qui assure aussi la coordination nationale et internationale de la Fête de la musique. « Ce n’est pas une subvention, précise la mairie. Mais le produit d’un appel d’offre public passé par la mairie du 18e que L’ADC,EP a remporté pour deux ans. »

Le solde, 410 000 euros, est apporté par des partenaires privés. Au premier rang desquels figure l’antenne locale de Métro, le grossiste alimentaire et équipements pour les professionnels de la restauration. Plusieurs départements et conseil généraux apportent aussi leur contribution financière à la manifestation. D’après la municipalité, ce budget finance l’intégralité de la Fête des vendanges. Il sert à payer les installations techniques et l’ensemble des cachets d’artistes, « tout étant absolument gratuit pour le public ».

« Une véritable fête de ville »

Le service de communication de la mairie dispose de son propre budget pour assurer sa promotion de la Fête des vendanges : « Moins de 30 000 euros, lesquels couvrent notamment un poste de chargé de mission et l’impression d’affiches posées dans tout Paris sur les panneaux Decaux », explique le service en question. La mairie de Paris ne verse pas un centime. Et récupère même un peu de sous : 10 000 euros, versés par l’ADC,EP au titre d’une redevance d’occupation des sols (une partie du montant versé à l’ADC,EP par les artisans et producteurs régionaux installés dans plusieurs rues de Montmartre pour le Parcours du goût).

Ce budget permet, depuis 2008, d’organiser la Fête des vendanges sur tout l’arrondissement. Auparavant, les 90 000 euros étaient versés par la mairie du 18e sous forme de subventions à diverses associations montmartroises. Seul le sommet de la Butte Montmartre était concerné par la manifestation. « C’est désormais une véritable fête de ville, souligne la mairie. Exemple, deux mille enfants de l’arrondissement y participent. Chorales, carnavals et manifestations diverses, les écoles et les centres de loisirs ont leur place. »

« Bénéfice incontestable en termes de notoriété »

« C’est le moment fort de la politique culturelle du 18e arrondissement, poursuit la mairie. Plus de 500 000 visiteurs sont encore attendus cette année. En termes de notoriété, le bénéfice pour le 18e est incontestable. » Nombre de restaurateurs locaux ne pourront pas dire le contraire et sauront s’octroyer une part du gâteau : d’après le grossiste alimentaire Métro, question chiffre d’affaires, la Fête des vendanges est la deuxième meilleure semaine de l’année après Noël.

Voir aussi : Le diaporama des vendanges 2014 des vignes de Montmartre

L’ensemble du programme de la Fête des vendanges est à consulter ici

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes