mardi 26 septembre 2017| 21 riverains
 

La Goutte d'Or est en fête jusqu'au dimanche 26 juin 2011

La 25e édition de la Fête de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris, rythme la vie du quartier jusqu’au dimanche 26 juin 2011. Concerts, défilés et expositions sont au programme. Un concert de jeunes talents s’est déroulé jeudi 23 juin 2011, sur le parvis de l’Eglise Saint-Bernard.

Aux premières mesures, une ribambelle d’enfants déboulent aux pieds la scène. Jeudi 23 juin 2011, les concerts organisés dans le cadre de la fête de la goutte d’or attirent un public varié bien que clairsemé. Amis et familles des musiciens, membres des associations, des enfants avec leurs parents, des groupes d’amis de tous les âges. Chacun profite à sa façon de l’évènement. Bière dans une main et merguez frite dans l’autre pour les uns, bataille d’eau et course poursuite entre les spectateurs pour les autres.

La Fête de la Goutte d’Or anime le quartier depuis un quart de siècle. Il y a 26 ans, la première édition a commencé par un méchoui entre habitants du quartier. Aujourd’hui la fête prend des allures de festival. Scènes ouvertes, artistes du 18e arrondissement et d’ailleurs, concerts, expositions, ou défilé de mode, animeront les rues du quartier jusqu’au dimanche 26 juin 2011.

« L’objectif de cette fête est double, explique Fabienne Cossin, membre de la coordination. C’est une fête conviviale pour les habitants du quartier, mais c’est aussi le moyen de faire venir des gens extérieurs, de leur faire découvrir la Goutte d’Or. » Un parcours à travers des expositions photographiques, intitulé "La Goutte d’Or s’expose", présente ainsi différents regards sur le quartier. Le soir, un diaporama projeté sur le parvis de l’église St-Bernard en donne un aperçu.

Une vingtaine d’associations organisent l’événement. Elles le préparent dès le mois de septembre. L’année dernière, entre 10 000 et 15 000 personnes ont assisté aux festivités. Entre 3 000 et 4 000 par soir. Enfin, pas tous les soirs. Comme ce jeudi, où c’est au tour de groupes accompagnés par le Centre Barbara Fleury Goutte d’Or de monter sur scène. Une centaine de spectateurs seulement s’est déplacée.

« Dans ma jeunesse il n’y avait rien dans ce quartier. » Karim a 37 ans. Il a passé son enfance pas très loin, à la Chapelle. Il revient sur ses pas de temps en temps et constate les changements. « C’est bien qu’il y ait des événements comme ça. » Et même s’ils ne font pas carton plein. D’ailleurs, la majorité du public est attendu ce week-end. En attendant, ce jeudi, Karim apprécie la musique :« Ça groove ».

Le programme complet en cliquant ici

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes