jeudi 19 octobre 2017| 14 riverains
 

Place Django Reinhardt, en hommage au guitariste gitan

Bertrand Delanoë et Daniel Vaillant ont inauguré, jeudi 22 janvier 2010, en présence du ministre de la Culture, la place Django Reinhardt, située entre la porte de Clignancourt et les Puces de Saint-Ouen. Manière de rendre hommage au guitariste gitan, citoyen du 18e arrondissement de Paris, qui aurait eu 100 ans aujourd’hui.

JPEG - 46.2 ko
Petit concert de jazz manouche du côté de la porte de Clignancourt, lors de l’inauguration de la place Django Reinhardt.

Le guitariste Django Reinhardt, qui aurait eu 100 ans aujourd’hui, samedi 23 janvier 2010, entretenait une relation privilégiée avec le 18e arrondissement de Paris. Né en Belgique, Django vit dans la roulotte familiale qui s’installe, au début des années 20, du côté des fortifs, là où est érigé le marché aux puces. Le choix du Plateau des puces, entre la porte de Clignancourt et le boulevard périphérique, était donc indiqué pour baptiser une place au nom du musicien manouche.

JPEG - 45.3 ko
Daniel Vaillant, maire du 18e, Bertrand Delanoë, maire de Paris et Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, vienne de dévoiler la plaque au nom du virtuose gitan.

Et il y avait du beau monde, jeudi 22 janvier, dans ce coin grisâtre du 18e pour inaugurer la place. Bertrand Delanoë, le maire de Paris, bien sûr ; Daniel Vaillant, celui de l’arrondissement, évidemment ; mais aussi Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture, Lionel Jospin et quelques people. Au premier rang Desquels Patrick Timsit et l’ex-Guignol de l’info, Bruno Gaccio. Encadré par un orchestre de jazz manouche, Marcel Campion, patron des forains et guitariste lui aussi, a joué « Inaccessible », un titre-hommage composé pour l’occasion par Ninine Garcia, l’un des émules de Django.

JPEG - 44.8 ko
Bruno Gaccio ex Guignols de l’info et Patrick Timsit, comédien, fan de jazz manouche, ont assisté à l’inauguration.

Campion est d’ailleurs un peu chez lui dans le quartier. Il est propriétaire du bistrot La chope des Puces, sur le marché, côté Saint-Ouen. Rebaptisé Espace Django Reinhardt, l’établissement accueille régulièrement la descendance artistique du guitariste, Thomas Dutronc en tête. De Montmartre aux Champs Elysées, Django Reinhardt a joué et vécu partout dans Paris. Le virtuose gitan, à qui il manquait deux doigts perdus lors de l’incendie de sa roulotte en 1928, est mort en 1953, dans sa maison de Seine-et-Marne. Victime d’une hémorragie cérébrale.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes