lundi 23 octobre 2017| 16 riverains
 

Le nouvel ICI accueille ses premiers visiteurs

La salle de prière de l’Institut des cultures d’Islam de la rue Stephenson : « Une solution concrète pour offrir des lieux de cultes dignes et mettre fin à l’islam des caves et les prières de rue », a dit Daniel Vaillant, maire du 18e, lors de l’inauguration de l’équipement.

Inauguré jeudi 28 novembre 2013, l’Institut des Cultures d’Islam de la rue Stephenson, dans le 18e arrondissement de Paris, a accueilli ses premiers visiteurs. Lesquels ont découvert le hammam et la salle de prière, et ont déambulé dans les espaces d’exposition.

Amel, jeune habitante du 18e arrondissement de Paris, « voisine » de l’Institut des cultures d’Islam (ICI), ne voulait pas rater ce moment. Elle n’a donc pas attendu une journée de plus pour mettre les pieds dans le tout nouvel espace de l’ICI, 56 rue Stephenson, à la Goutte d’Or. Elle se réjouit :« ça fait du bien de voir un tel lieu dans le quartier. En tant que musulmane, je suis touchée. Cet endroit va donner une image positive de l’islam, permettre à des gens qui ne connaissent pas cette culture de la découvrir. »

Faire briller les arts de l’Islam et encourager les échanges culturels, telle est bien l’ambition de l’ICI, comme l’a rappelé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, dans son discours inaugural. « C’est un lieu beau. La beauté n’est pas réservée à une élite », a-t-il noté. À ses côtés, le maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, a insisté sur l’autre objectif de l’institut : « C’est une solution concrète pour offrir des lieux de cultes dignes et mettre fin à l’islam des caves et les prières de rue. »

JPEG - 53.2 ko
Au sous-sol de l’ICI, hammam et spa seront ouvert en janvier 2014.

Pour Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, propriétaire de la nouvelle salle de prière, c’est un pas dans le bon sens. Pour autant, la question de l’insuffisance des lieux de culte n’est pas réglée. « C’est du dépannage en attendant mieux. Je remercie la mairie de Paris qui donne l’exemple », a-t-il déclaré lors de l’inauguration. Tous ont répété que le financement de l’ICI, et de sa salle de culte, était conforme au principe de laïcité. « Je ne vous ai pas fait de cadeau, a déclaré avec un sourire le maire de Paris en s’adressant au recteur de la Grande mosquée. Vous avez payé le prix ! »

Au premier étage du bâtiment aux murs blancs et au style épuré, Ismail et Reda, deux jeunes musulmans du quartier, découvrent la salle de prière. Lumière tamisée, moquette claire, boiserie sombre, l’espace de 300m2 semble les séduire. « C’est beau, commente Ismail. C’est très moderne, un peu trop même.

JPEG - 61.7 ko
Une expo photo consacrée à la Goutte d’Or est actuellement proposée aux visiteurs dans la partie culturelle de l’ICI.

Ça ne ressemble pas du tout au style des mosquées avec les arcades. » Les deux pratiquants espèrent pouvoir venir prier là bientôt, même si les 300 à 400 places disponibles seront vite prises. « Cette nouvelle salle, c’est une virgule par rapport aux 15 000 fidèles qui prient à la caserne des Poissonniers certains jours de fête et le vendredi », explique Ismail.

Les 270m2 de l’espace hammam et spa, au sous-sol, mettront tout le monde d’accord. Salles de massage et gommage, salles tièdes, espaces zen : rien n’a été oublié. Encore un peu de patience, il devrait ouvrir en janvier 2014. En attendant, tout un chacun pourra venir admirer l’exposition inaugurale Ici, là et au-delà, visible gratuitement jusqu’au 30 mars 2014.

Lire aussi : L’Institut des cultures d’Islam en question

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes