mercredi 13 décembre 2017| 17 riverains
 

Fermé, le Lavoir moderne parisien bouge encore

Le rideau est-il définitivement tiré sur le Lavoir moderne parisien ? Pas sûr...

Le Lavoir moderne parisien vient de fermer. Procréart, la société gestionnaire de la petite salle de spectacle de la Goutte d’Or est dissoute. Mais plusieurs pistes sont étudiées par la Ville de Paris pour relancer l’activité du théâtre de la rue Léon.

Le Lavoir moderne parisien bouge encore. Pas totalement mort, pas vraiment sorti d’affaire non plus. Le sursis accordé jusqu’au 15 mai 2015 par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti est terminé. Une décision de justice vient de confirmer la dissolution de l’association Procréart, gestionnaire du lieu situé rue Léon, dans le 18e arrondissement de Paris. Baissé de rideau définitif ? Pas tout à fait : si l’organisation qui louait autrefois les lieux n’est plus, son bail court toujours jusqu’en janvier 2015. Le point sur un micmac politico-culturel, amorcé en 2003 suite à d’importants problèmes de gestion.

Pour bien comprendre la situation, lire l’article : L’avenir incertain du Lavoir Moderne parisien.

Que faire de cette période de vide juridique providentiel, alors même que le nouveau propriétaire ne demande qu’une chose : déposer le permis de construire pour ériger un immeuble tout neuf occupé par des appartements en location ? En guise de réponse, les résidents du LMP ont choisi de squatter les lieux pour empêcher tout passage en force du propriétaire. Mais c’est bien dans la sphère politique, à présent, que se trouve en grande partie la clef de l’affaire.

La survie du LMP

À la faveur du second tour des élections municipales 2014, le parti socialiste et le groupe Europe Écologie Les Verts du 18e ont bâti une liste de promesses communes, parmi lesquelles figure la survie du Lavoir moderne parisien. Il faut « veiller à ce que la salle de spectacle du LMP […] reste un lieu culturel ouvert aux cultures du monde », énonce le document.

Lors du conseil d’arrondissement du 12 mai 2014, Loïc Lorenzini, élu Vert et conseiller délégué aux entreprises culturelles, a pris la parole pour défendre un vœu relatif au LMP, adressé à la maire de Paris : « Tout doit être mis en œuvre par la mairie pour éviter l’expulsion du LMP. Il faut veiller à ce que l’activité culturelle soit maintenue dans le lieu. Une culture innovante, vivante. » « Nous sommes d’accord », a répondu Carine Rolland, première adjointe, chargée de la culture et du patrimoine. Résultat, le vœu a été retiré.

Un nouveau souffle ?

Ce qui n’a pas empêché Pascal Julien, conseiller de Paris EELV, d’amener une précision et non des moindres : l’association Graine de Soleil serait pressentie pour récupérer les actifs de Procréart et donner ainsi un nouveau souffle au LMP, au moins jusqu’en janvier 2015.

Graine de soleil n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Sans doute pour ne pas gêner une décision judiciaire qui doit entériner, ou non, la transmission des actifs de Procréart vers cette association culturelle implantée dans la Goutte d’Or depuis une quinzaine d’année. Une audience est prévue dans trois semaines à ce sujet. A suivre donc.

Subvention correcte

En attendant, pour Pascal Julien, Graines de Soleil est bien placée pour reprendre le LMP, car l’association travaille en lien étroit avec la Ville de Paris : « Tout l’enjeu est au final de récupérer une subvention correcte pour sauver ce lieu, qui n’était pas assez subventionné (50 000 euros par an). Par la suite, si le bail est prolongé pour Graines de Soleil, on espère que le propriétaire choisira de revendre à un acteur qui en maintiendra la vocation culturelle. »

L’histoire est donc loin d’être terminée pour le Lavoir Moderne Parisien, qui agite les sphères politiques de l’arrondissement et au-delà. La Ville de Paris, qui avait choisi de ne pas préempter le LMP en 2012, se retrouve finalement étroitement liée à son sort. Sur la page Facebook du LMP, son équipe demande un rendez-vous à la ministre de la Culture afin de remettre la pétition de soutien (40 000 signatures) et classer la petite salle.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes